Skip to main content
Un espace unique pour mieux vivre, grandir, se ressourcer

Vous recherchez une façon naturelle et durable de vous soigner et prendre soin de vous ?

Ôraya,  est un Canal de praticiens basé des médecines alternatives et Naturelles et sur une approche globale de l'individu.

A travers des techniques basées sur les soins énergétiques, la GéoBioHarmonie® ou encore la lithothérapie, laissez place au dépaysement, à la sérénité et retrouvez la qualité d’un soin donné par un praticien attentionné. 

Oraya, c'est toute une équipe

Noyra

LAGES

Géobioharmonie

Anne-Laure

GAULTIER DUPUIS

Hann L'Or Minéral

Delphine

LE BIHAN

Divine Féminité

Diététique Chinoise

La nourriture est un des moyens d'harmoniser et de renforcer son énergie vitale, au même titre que les pratiques internes et énergétiques ou l'acupuncture.

Principes de base de la diététique chinoise :

Les deux organes principaux de la digestion sont la Rate (Terre) et l'Estomac. L’Estomac reçoit les aliments, les chauffe pour les amener à la température du corps, pour une meilleure assimilation. Le « feu digestif » nécessaire est l’énergie qui est envoyée par la Rate. Si notre énergie est bonne, la digestion sera facile, mais si notre énergie est faible, nous irons solliciter le Rein (Eau).

  • De manière générale, nous consommons trop de sucre, de sel et d'acides. Il est bon d'équilibrer les saveurs avec de l'amer et du piquant.
  • Limiter la consommation d'aliments froids, voire glacés
  • Limiter les viandes, graisses et produits laitiers de vache
  • Limiter les aliments raffinés. Plus ils sont transformés, plus ils ont perdu leur Jing (vitalité)

Adapter son alimentation au rythme des saisons :

  • Au printemps, on aime le doux, on limite la saveur acide, pour ne pas blesser le Foie (dont c’est la saison) et pour soutenir la Rate qui aime le doux.
  • En été, les fonctions digestives faiblissent, on évite les aliments piquants et secs, on mange léger, on évite le gras et les aliments trop riches et on consomme davantage de fruits et de légumes, pour compenser les pertes de liquides dues à la chaleur...
  • L’intersaison permet le passage en douceur d’une saison à une autre et est relié à l’élément terre qui est neutre. C’est la cinquième saison de l’énergie. Elle est présente à chaque intersaison mais est plus marquée entre l’été et l’automne et à ce que l’on nomme l’été indien.
  • L’automne qui correspond au début de l’intériorisation de la nature, la naissance du yin, est relié à l’élément métal et à l’Ouest. Dès que le termps se refroidit, on évite les aliments froids et on boit chaud pour eviter l"accumulation d'humidité.
  • L’hiver qui correspond à l’intériorisation maximum de la nature, le point culminant du yin, est relié à l’élément eau et au Nord. On en profite pour accumuler, stocker et restaurer l'énergie avec des aliments toniques, riches en jing : graines, légumineuses, fruits secs...